top of page

[Mai 2024] Actus rapides sur les autres projets


Recycl'Aide80 :

La collecte a commencé ! En faisant le tour des déchetteries, des acteurs de la santé, des communautés de communes, des établissements (etc.), Sylvie a pu constater la réalité des gisements de matériels usagers, et c’est très important. Un des sujets va être de les stocker avant de leur donner une nouvelle vie ou une nouvelle destination ; nous réfléchissons à cela. Mais globalement, le travail de mise en lien avec les acteurs de terrain s’intensifie et nous fait réfléchir : et si l’idée initiale (de revendre le matériel d’occasion NDLR) n’était pas la bonne ? Et si nous devions réfléchir plutôt en logique « d’usage » ? Ce sera un des sujets du prochain Comité de Pilotage avec le département qui finance l’expérimentation le 17 juin.



Make Anything :

L’usine est ouverte, les outils sont en place. Le projet était ambitieux, il faut maintenant qu’il soit à la hauteur de l’ambition. Mais première chose : augmenter son niveau d’activité, et augmenter son nombre de clients et partenaires. C’est ce que s’évertue à faire l’équipe sur place. Nous avions prévu une visite de l’usine pour les membres de KatalyZe. Promis, ce sera pour septembre ! Le lien vers leur site : https://www.makeanything.fr/



COP’O :

Suite au dépôt de bilan de notre fabriquant historique (voir les actus du mois dernier), nous avons cherché un nouvel opérateur sur Amiens. Et c’est à priori un duo (coopérateur) qui pourrait reprendre le flambeau. Les Astelles et Synapse 3i pourraient être intéressés pour s’organiser (les Astelles collectant, Synapse commercialisant). C’est un peu tôt pour s’emballer mais les perspectives existent bel et bien. En plus, Synapse est particulièrement implanté dans le monde du cheval, ce qui pourrait aider à la commercialisation. Une visio avec COP’O national est en cours de calage. Elle sera aussi organisé avec un ESAT du Touquet pour prendre le relai sur ce territoire. A suivre…



Des outils pour l’entrepreneuriat collectif :

Parlons fondation territoriale : la première piste (en partenariat avec la Fondation de France et le Conseil départemental 80) est à l’arrêt. Qu’à cela ne tienne, nous avons une opportunité de discussion avec la Fondation de Lille qui, contrairement à son titre, peut intervenir sur d’autres territoire et est elle-même une « fondation abritante » (ce qui veut dire qu’elle peut abriter d’autres fondations territoriales) : et pourquoi pas créer la fondation d’Amiens ? On explore et on vous tient informé.



Tiers-lieu inclusif :

L’APF continue d’avancer pour une ouverture au second semestre 2024 (en novembre ?). En attendant, les travaux de stabilisation du modèle sont en cours et un financement participatif va être lancé. En attendant, le nom du lieu a été arrêté : ce sera « le QG d’Henriette » en référence à Henriette DUMUIN (ancienne résistante dans la Somme) dont la rue porte le nom.



Halle Freyssinet :

Le lieu emblématique semble toujours aussi attirant. En parallèle du projet que nous avons engagé avec la CCI et la CPME, une entreprise porte un nouveau projet de « co-learning » sur le territoire, projet qui pourrait utiliser une partie de la halle. Les discussions continuent car c’est un énorme projet, le plus important que nous ayons en perspective. Ici plus qu’ailleurs, la coopération territoriale est impérative si nous voulons voir sortir de terre un espace collaboratif ambitieux dans la halle. Il faut trouver les bonnes alliances et les pas de temps. Nous cherchons nous cherchons…



Plus généralement…

La « KatalyZe Session 24.1 » organisée le 30 mai est organisée dans un format qui devrait pouvoir à la fois booster certains projets identifiés chez nous mais qui ont du mal à décoller, et ouvrir aussi des opportunités pour de nouveaux projets.

Il nous faudra être bon collectivement pour que la soirée du 30 mai ne soit pas qu’un bon temps passé ensemble, mais bien une « pompe à projets » collectifs qui… se concrétisent !

27 vues0 commentaire

Comments


bottom of page